Close

#16InfosQualité/GDR : Un Pas Supplémentaire Vers La Sécurité Des Soins Et La Gestion Des Risques

Un pas supplémentaire vers l’amélioration de la sécurité de soins et de la gestion des risques : lors du Colloque « Le professionnel de santé au cœur de la sécurité sanitaire » du 23 janvier, la ministre Agnès Buzyn présente les 4 axes prioritaires de la future stratégie de promotion des signalements :
-Donner du sens au signalement;
-Simplifier le signalement ;
-Accompagner les signalants ;
-Protéger les signalants ;

Mais, ce pas supplémentaire ne doit pas nuire à la prise en charge des EIGS au sein des établissements de santé. Il ne doit pas brouiller les messages qui sont construits depuis des années au sein des établissements sur l’utilité du signalement, les chartes de non punition, et la mise en place des méthodes d’analyse au plus prés du terrain.
Les établissements doivent continuer à développer leurs compétences sur le sujet et ils doivent s’appuyer pour cela sur les professionnels de santé et les coordonnateurs de la gestion des risques associés aux soins dont c’est l’une des missions (décret n°2010-1408 du 12 novembre 2010 relatif à la lutte contre les événements indésirables associés aux soins dans les établissements de santé). 

La culture de la sécurité des soins et son développement doivent être l’une des orientations prioritaires des prochaines années.

En savoir + :

Décret n°2010-1408 du 12 novembre 2010 relatif à la lutte contre les événements indésirables associés aux soins dans les établissements de santé

Décret n° 2016-1606 du 25 novembre 2016 relatif à la déclaration des événements indésirables graves associés à des soins et aux structures régionales d’appui à la qualité des soins et à la sécurité des patients

Document HAS : Comment déclarer un événement indésirable grave associé aux soins (EIGS) ?

Pour vous accompagner :
Formations pratiques
Accompagnements spécifiques