Close

Qualité de la prise en charge – Organisation et Sécurité des soinsFF

La qualité est un impératif humain.

C’est par l’amélioration continue de la qualité et de la sécurité que les établissements de santé garantiront une qualité de la prise en charge. Ce sont les pouvoirs publics qui codifient les éléments constitutifs de la qualité, à travers la certification V2014, puis V2020.

Introduite au sein du système de santé français par l’ordonnance n° 96-346 du 24 avril 1996 portant réforme hospitalière, la procédure de certification des établissements de santé, a pour objectif de porter une appréciation sur la qualité des prestations d’un établissement.

L’objectif de cette démarche est d’offrir un système de santé pertinent, équilibré et de qualité répondant aux attentes des patients, des usagers, des professionnels de santé et des pouvoirs publics.

La version 2014 du dispositif de certification a évolué vers une évaluation centrée sur le patient qui est le coeur du travail des professionnels de soins. Elle a permis de renforcer la capacité des établissements de santé à identifier et à maîtriser leurs risques. Elle a mobilisé le management sur les enjeux de qualité et de sécurité des soins.

La version V2020, qui est en cours de validation par le Collège de la HAS,  doit répondre à de nouveaux enjeux

bda-puce_orange_1 Le développement de l’engagement des patients  : au travers de l’exercice de ses droits fondamentaux, de son positionnement en tant qu’acteur de sa prise en charge qui doit être largement favorisé et promu comme facteur de l’efficacité du soin. 

bda-puce_verte_1 Le développement de la culture de l’évaluation de la pertinence et du résultat clinique : La démarche d’analyse de la pertinence, en formulant un questionnement sur le juste soins, au bon moment, au bon endroit pour le bon patient, et l’analyse des résultats obtenus, seront un des éléments d’évaluation conduit par ce dispositif de certification.

bda-puce_bleue_1 Le développement du travail en équipe, moteur d’amélioration des pratiques, mais également moteur de la sécurisation des soins. La coordination  entre les différents acteurs au cours de la prise en charge sera un des éléments d’évaluation et ce au travers, par exemple, de l’analyse des déclarations d’évènements indésirables graves.

bda-puce_grise_1 L’adaptation aux évolutions du système de santé : Structuration territoriale, chaîne de soins de plus en plus interdépendante, mise en place de coordination entre les acteurs sont des garantie de prise en charge efficiente pour le patient au long de son parcours. Il s’agira à l’échelle d’un établissement de santé de définir, au sein d’un territoire de santé, une gradation des soins, de promouvoir des filières de soins coordonnées qui favorisera fluidification des parcours de soins, voire de santé.

Pour cette V2020, le référentiel de certification  sera structuré en 4 chapitres  : le patient, les équipes de soins, l’établissement et le groupement. Chacun des chapitres est défini par des objectifs déclinés en critères. Les critères sont qualifiés en critères génériques (tous établissements), spécifiques (champs d’applications particulier), et sont modulés avec des niveaux d’exigence différents : standards, impératifs, avancés.

Il s’agira donc pour la certification V2020 de trouver un équilibre  entre le niveau de maturité du système de management de la qualité et de la gestion des risques, établi par les certifications successives, et un niveau de qualité des soins sur des points critiques de prise en charge (pertinences des soins, patients traceurs, indicateurs cliniques..).

Dans ce cadre, LBDA souhaite offrir une approche globale  pour une appropriation des méthodes et des outils au bénéfice de la prise en charge du patient, mais également dans la structuration d’une organisation des soins répondant aux contraintes environnementales.

L’intervention de LBDA, fondée sur des accompagnements, des formations, des audits dans les établissements permet de structurer une démarche d’amélioration de la qualité et de l’organisation et la gestion des soins, en programmant les actions de manière graduelle, donnant ainsi aux établissements la possibilité de s’approprier progressivement les différentes mesures à mettre en œuvre.

Cette intervention permet d’identifier rapidement les améliorations à mettre en oeuvre, afin de ne pas épuiser les équipes.
Le rythme vise à impliquer tous les professionnels, permettant simultanément que les outils méthodologiques soient structurés, sur une base commune à tous, mais aussi sur la base de chacune des spécificités de l’établissement accompagné.

Nous sommes convaincus que l’engagement et l’expérience du patient, un travail en équipe en confiance et en sérénité, un management recevable et efficient seront le moteur qui doit permettre l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins dans les établissements de santé.

Retour aux domaines d'intervention