Close

#11InfoQualité/GDR : Les nouveautés HAS pour la certification V2020

Ce que l’on peut retenir suite à la séance « information » qui a eu lieu lors de Paris Healthcare

I- Le Collège confirme les orientations initialement prévues :

Selon Anne-Marie Armanteras-de Saxcé, présidente de la commission certification de la HAS, la prochaine itération aura pour objectif de :

  • Evaluer la qualité et la sécurité des soins d’une structure et donc ses pratiques.
  • S’adapter aux évolutions sociétales en lien avec les exigences patients, les exigences des orientations de la stratégie nationale de santé.

Elle poursuivra une volonté : orienter la démarche de certification vers le Service Médical Rendu aux patients

Elle s’organisera autours de 4 orientations pratiques :

  • l’engagement patient : parcours, satisfaction, adhésion,..
  • la culture de la pertinence ;
  • la culture de l’évaluation des résultats : interrogation sur ses résultats … avec un introduction de cette notion dans le manuel et dans la visite : dépasser les enjeux organisationnels ;
  • la notion d’équipes : développement des projets PACTE … ;

II-En pratique : 3 axes vont être mis en œuvre :

1-Médicaliser et mieux prendre en compte le résultat de la prise en charge du patient

  • Capitaliser sur les systèmes management de la QGDR installés dans les établissements;
  • Passer d’une culture de moyens à une culture de résultat ;
  • Renforcer le travail en équipe et la prise en compte de la pertinence pour le patient;

Soit concrètement :

  • Un recentrage de la démarche sur les pratiques professionnelles des équipes de soins ET sur l’expérience patient ;
  • Le résultat pour le patient sera évalué au travers de points critiques au travers des Indicateurs de pratiques cliniques, des Indicateurs de résultats cliniques, et la réalisation de Patients-traceurs.

2-Simplifier 

  • Une analyse approfondie des données disponibles en amont de la visite ;
  • Une recherche d’interopérabilité des SI pour éviter les re-saisies et sécuriser les données ;
  • Des analyses de procédures réduites et conduites via des traceurs – systèmes .

3-S’adapter aux regroupements d’établissements en évaluant

  • Au niveau de chaque ES, le travail en équipe et les résultats de prises en charge au bénéfice du patient
  • Au niveau du groupement, le management intégrant la qualité et la gestion des risques et la structuration de parcours à l’échelle du territoire.

Pour bâtir cette nouvelle certification, il sera mis en place une démarche de co-construction avec les fédérations, conférences, CNP, Organismes et Agences, Associations de malades …

15 groupes de travail vont être installés d’ici l’été :

  •  9 groupes de travail porteront sur des activités spécifiques :
    • médecine, chirurgie et interventionnel ;
    • maternité et obstétrique ;
    • psychiatrie et santé mentale ;
    • SSR ;
    • ambulatoire ;
    • télémédecine ;
    • HAD ;
    • urgences, crises sanitaires et soins non programmés ;
    • soins critiques.
  • 6 groupes consacrés aux populations spécifiques :
    • handicap ;
    • gériatrie ;
    • maladies chroniques ;
    • cancer ;
    • pédiatrie ;
    • précarité.
  • 3 groupes macro relatifs :
    • au management ;
    • aux groupements d’établissements ;
    • à l’adaptation structures mixtes et médico-social.

A l’issue de cela : un nouveau manuel, l’identification des points critiques et l’élaboration des grilles de patient-traceur spécifiques seront diffusés.
Le rendu est prévu pour mi-2019 et un déploiement en 2020.

N’hésitez pas à contacter les équipes LBDA : contact