Close

#7InfoQualité/GDR : Un « Mémo » pour éviter les amalgames sur la psychiatrie à l’usage des journalistes mais aussi des citoyens.

L’Association des journalistes pour une information responsable en psychiatrie (Ajir-Psy) vient de publier un « Mémo » pour aider les journalistes, mais également les citoyens, à mieux aborder les problématiques liées à la psychiatrie et à la santé mentale. 

« Devant la recrudescence des peurs, amalgames et incompréhensions concernant les maladies psychiques, il nous a paru important de donner quelques repères aux journalistes », indique Ajir-Psy, qui publie Médias et psychiatrie. Mémo à l’usage des journalistes, en partenariat avec l’Observatoire pour la déontologie de l’information (ODI) et le soutien de la Fondation de France.

Ce guide de 8 pages, fournit des repères sur la psychiatrie, les différentes pathologies, les chiffres. « Il n’est pas question ici d’imposer un traitement journalistiquement correct, mais de donner des clefs pour une meilleure approche de ces sujets dans le respect des personnes et de leur famille, souligne l’association qui rappelle que les représentations erronées, désobligeantes et irrespectueuses de la dignité humaine, aggravent la souffrance des personnes malades et ont également des conséquences graves sur toute la société.

Médias et psychiatrie. Mémo à l’usage des journalistes, Ajir-Psy, ODI, mars 2018